Actualités

Les Bastides et Gorges de l'Aveyron, Grand Site d'Occitanie!

Depuis le 13 avril, la région Occitanie a validé la candidature des communautés de communes Quercy/Rouergue et gorges de l'Aveyron (QRGA) et du Grand Villefranchois comme Grand Site d'Occitanie. Nous avons demandé à Mathieu Simon, directeur général des services à la communauté de communes QRGA et une des principales chevilles ouvrières du projet, les tenants et aboutissants de cette reconnaissance :

Qu'est-ce qu'un Grand Site d'Occitanie?

Un Grand Site Occitanie est un site qui réunit de fortes caractéristiques. Il est d'abord doté d'un patrimoine architectural et/ou naturel remarquable ou d'un site culturel (événementiel culturel pérenne) de rayonnement international et disposant tout particulièrement d'une ou plusieurs composantes à caractère exceptionnel (dit cœur emblématique du Grand Site Occitanie). De forte notoriété, nationale, voire internationale, il est très fréquenté et contribue fortement à l'attractivité de la région Occitanie/Pyrénées/Méditerranée. Le Grand Site Occitanie a par ailleurs identifié des valeurs territoriales, patrimoniales et culturelles, ayant fait l'objet d'une définition négociée et partagée avec les acteurs du territoire et sur lesquelles la région pourra s'appuyer pour valoriser l'attractivité du territoire Occitanie.

Pourquoi cette candidature commune?

L'objectif était de regrouper un territoire possédant les mêmes caractéristiques et une histoire commune auprès d'un projet partagé. Réunir le Rouergue, via une destination touristique, était un beau projet et depuis un mois, c'est devenu une réalité... Naturellement, la destination porte un nom où chaque territoire se retrouve Bastides et gorges de l'Aveyron. Le dossier était complexe à monter, les Grands Sites étant un label d'excellence, les deux territoires ont travaillé main dans la main afin que notre candidature soit la plus ambitieuse possible. Je souhaite particulièrement remercier l'ensemble de l'équipe de l'office de tourisme intercommunal qui a travaillé à mes côtés afin que ce projet soit un réel succès.

Quels sont les contours géographiques de cette destination?

Le territoire regroupe les dix-sept communes de la communauté de communes QRGA et l'ensemble des communes du Grand Villefranchois. La destination est composée de cinq cœurs emblématiques qui sont Saint-Antonin-Noble-Val, Caylus, Villefranche-de-Rouergue, Najac et Villeneuve-d'Aveyron. Elle est également composée de six sites d'excellence qui sont l'abbaye de Beaulieu, l'abbaye de Loc-Dieu, la chartreuse Saint-Sauveur, Varen et son prieuré, les grottes du Bosc et les grottes de Foissac.

Quel est l'apport du label Grand Site Occitanie pour le territoire QRGA?

Une exposition nationale, voire internationale, de la destination. Il ne s'agit pas non plus de faire du tourisme de masse mais d'étaler la saisonnalité du tourisme tout en orientant notre développement selon trois axes : l'art de vivre, les sports de pleine nature et le patrimoine. Outre la notoriété, ce label garantit des financements intéressants pour les porteurs de projets publics et privés qui permettront de réaliser de nombreux investissements. Ces aides participeront également au renforcement de l'équipe d'animation de l'office de tourisme intercommunal avec l'objectif d'être classé en 1re catégorie dès 2019.

Justement, quels seront les projets pour les années à venir?

Les projets porteront sur cinq thématiques tout au long du contrat qui sera signé pour une durée de quatre ans : valoriser le patrimoine remarquable et accompagner le développement de projets culturels au sein des cœurs emblématiques; poursuivre et étendre le pôle de Pleine Nature; améliorer l'image et les conditions d'accueil des touristes par la requalification des espaces publics; développer une offre bien-être et thermalisme; qualifier et diversifier l'offre en hébergement touristique.

Les projets structurants pour le territoire QRGA sont à titre d'exemple la création d'un pôle d'éducation et de sensibilisation à l'environnement sur la commune de Caylus ou encore la requalification de l'espace naturel Sensible de Labarthe toujours sur Caylus. Concernant Saint-Antonin-Noble-Val, les gros projets sont la création d'un Musée de France et la requalification de nombreux espaces publics.

Et les objectifs ?

Pour la communauté de communes QRGA, l'objectif est de développer les services offerts par l'office de Tourisme intercommunal avec le recrutement programmé d'animateurs pour faire vivre la destination. Toujours au niveau communautaire, un des objectifs majeurs est de développer l'accueil de touristes par l'installation d'un hôtel qui manque cruellement au territoire. De plus, afin de lutter contre la saisonnalité du tourisme et renouer avec un passé glorieux, un des souhaits de l'intercommunalité est de créer un centre de bien-être et de thermalisme.

Pour ces deux initiatives, la communauté de communes fera un appel à manifestation d'intérêt à destination de porteurs de projets privés au cours de cette année. J'invite d'ores et déjà toutes les entreprises intéressées à me contacter à la communauté de communes QRGA.

Pour finir, la communauté de communes a voté lors de son précédent conseil une aide financière à destination des porteurs de projets économiques du territoire. Afin d'être éligibles, ces derniers devront remplir certains critères précis correspondant aux exigences du Grand Site.

Visites nocturnes aux flambeaux!

Visites de St Antonin la nuit aux flambeaux: mardi 31 Juillet, Mardi 14 Aout

Visites de Caylus la nuit aux flambeaux: Mardi 7 Aout

Ouverture de la billeterie à 20h30- Début de la visite à 21h

Tarif: 5€/adulte; 2.50€/enfant

Les recettes du bonheurs
Les recettes du bonheurs

Film "Les recettes du bonheur"

Film tourné en partie à St Antonin en septembre 2013, avec Hélen Mirren, Om Puri, Charlotte Le Bon...

Hassan Kadam a un don inné pour la cuisine : il possède ce que l’on pourrait appeler « le goût absolu »… Après avoir quitté leur Inde natale, Hassan et sa famille, sous la conduite du père, s’installent dans le sud de la France, dans le paisible petit village de Saint-Antonin-Noble-Val. C’est l’endroit idéal pour vivre, et ils projettent bientôt d’y ouvrir un restaurant indien, la Maison Mumbai. Mais lorsque Madame Mallory, propriétaire hautaine et chef du célèbre restaurant étoilé au Michelin Le Saule Pleureur, entend parler du projet de la famille Kadam, c’est le début d’une guerre sans pitié. La cuisine indienne affronte la haute gastronomie française. Jusqu’à ce que la passion d’Hassan pour la grande cuisine française – et pour la charmante sous-chef Marguerite – se combine à son don pour orchestrer un festival de saveurs associant magnifiquement les deux cultures culinaires. Le charmant village baigne désormais dans des parfums débordants de vie que même l’inflexible Madame Mallory ne peut ignorer. Cette femme qui était autrefois la rivale d’Hassan finira par reconnaître son talent et le prendre sous son aile…

 

http://videos.tf1.fr/jt-20h/2014/les-recettes-du-bonheur-saint-antonin-se-transforme-en-plateaux-8483631.html

http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/10/1948666-les-saint-antoninois-doivent-a-spielberg-la-recette-du-bonheur.html